Accueil

Le Laboratoire TIMC recherche des volontaires

Le Laboratoire TIMC affilié au CHU Grenoble-Alpes recherche des volontaires, malades symptomatiques du COVID-19 pour les tests cliniques d'un traitement.

 

 

Le laboratoire des Techniques de l’Ingénierie Médicale et de la Complexité (TIMC) affilié au CHU Grenoble-Alpes a lancé fin janvier des tests cliniques sur un traitement inédit contre la Covid-19 à base de comprimés de magnésium. Les scientifiques recherchent 450 malades symptomatiques volontaires.


L'étude baptisée "hydrocovid" a été lancée en novembre 2020 et les premiers essais cliniques ont débuté fin janvier 2021. Ils s'adressent à des volontaires habitant en Isère mais aussi en Drôme, en Ardèche, Savoie, Haute-Savoie et Côte-d'Or

 

Quel profil pour se porter volontaire ?

 

Quatre volontaires (tous isérois, ndlr) suivent actuellement le traitement expérimental mais 450 personnes sont nécessaires pour avoir des résultats fiables. Le laboratoire espère présenter un premier bilan de l’étude d’ici à l’été 2021.

 

Pour participer à l’expérimentation, il faut avoir plus de 60 ans, présenter des symptômes datant de moins de 5 jours mais ne pas être atteint d’une forme grave de la maladie. Il faut également démarrer le traitement le plus tôt possible pour que celui-ci soit efficace. Le traitement consiste à boire deux fois par jour et pendant trois semaines un verre d'eau dans lequel il faut dissoudre un comprimé de magnésium. Une fois dissoute, la gélule charge l'eau en hydrogène, un puissant anti-oxydant qui permet de bloquer l'emballement inflammatoire, responsable de l'apparition des formes graves de la maladie.  

 

 

L'affiche de l'étude "hydrocovid".

 

 

En savoir plus