Accueil  Développement économique Accès aux compétences Les actions menées en faveur de la GPEC et de la formation

Les actions menées en faveur de la GPEC et de la formation

Signature du Contrat d’Objectifs Emploi Formation (COEF) - Emploi et attractivité économique : la région Auvergne-Rhône-Alpes mise sur les industries de santé

 

Lyonbiopole a signé, vendredi 8 février 2019, avec les représentants des industries de santé (1) et les partenaires de l’État en région (2) , le Contrat d’Objectifs Emploi Formation (COEF) des industries de santé. Un engagement de 4 ans (2019 – 2022) en faveur de l’emploi et de la formation pour soutenir le développement économique des entreprises de santé dans la région et sécuriser les parcours professionnels de leurs salariés. La signature du COEF s’est déroulée lors du 23ème Mondial des Métiers, à Lyon.

 

Avec 1 247 entreprises de santé représentant près de 39 200 salariés, dont 16 541 pour les entreprises du médicament, la filière des industries de santé constitue un secteur stratégique pour l’emploi et le développement économique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Terre d’innovation avec des collaborations fortes entre industrie, formation et recherche, la région est le deuxième bassin d’emplois pour la filière santé en France derrière l’Ile-de-France.

 

Anticiper les besoins en compétences pour accompagner la transformation des métiers

 

Transformation digitale, développement des biotechnologies, renforcement de la recherche clinique, accentuation des exigences réglementaires… Dans un contexte de profondes évolutions technologiques et organisationnelles, le Contrat d’Objectifs Emploi Formation (COEF) revêt une importance majeure en termes d’emplois, de formation des salariés, et d’insertion des nouveaux talents. Il est porteur d’une quarantaine d’actions concrètes pour renforcer l’attractivité et la lisibilité du secteur et de ses métiers, anticiper et accompagner la transformation des métiers en adaptant l’offre de formation initiale et continue, maintenir les compétences sur le territoire mais aussi faciliter les passerelles vers les métiers qui recrutent.

 

 

Les 6 axes du COEF :

  • Axe 1 : Observer pour mieux anticiper et mieux communiquer
  • Axe 2 : Adapter les industries de santé aux mutations économiques
  • Axe 3 : Former aux métiers et aux évolutions de demain : transformation digitale (dont la robotisation), biotechnologie, renforcement de la réglementation
  • Axe 4 : Faciliter l’accès à l’emploi en lien avec les besoins en compétences des industries de santé
  • Axe 5 : Développer l’attractivité des métiers des industries de santé
  • Axe 6 : Renforcer le dialogue social et la culture de prévention des risques professionnels

 

(1)  Le LEEM (l’organisation professionnelle des entreprises du médicament )Le SNITEM (Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales), le SIDIV (Syndicat de l’Industrie du Diagnostic In Vitro), Le SIMV (Syndicat de l’Industrie du Médicament et diagnostic Vétérinaire) et leurs OPCA, et le pôle de compétitivité régional Lyonbiopôle.

(2)  La DIRECCTE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Pôle Emploi et les rectorats des académies de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand.

 

 

Animation d'un Groupe de travail de représentants de PME

Ce Groupe PME d’orientation GPEC et formation est constitué de 6 PME représentant les 4 domaines d’actions stratégiques de Lyonbiopôle et les différentes tailles d’entreprises. Il se réunit chaque année pour définir les actions « Formation et GPEC »  développer pour favoriser la croissance, la compétitivité et l'emploi des entreprises en santé de la région Rhône-Alpes.

 

Relais d'information sur les dispositifs existants permettant aux PME d'acquérir des compétences

  • Lors d’animations sur la Gestion des ressources humaines
  • En diffusant l'information ou en participant à des salons et forums spécialisés sur les ressources humaines

 

Implication dans le Contrat d'Etudes Prospectives (CEP) des industries de santé en 2013

 

 

Le CEP fournit une vision prospective de l'activité au sein de la filière en France à 2, 5 et 10 ans, et de ses conséquences sur les organisations et l'emploi. Il s’accompagne d’une démarche expérimentale d’anticipation et d’évolution de l’emploi sur deux bassins d’emploi (Rhône-Alpes et Normandie/Centre), afin de prévenir les mutations industrielles et, le cas échéant, les reconversions possibles. Cette démarche est mise en œuvre dans le cadre d’un ADEC 2013-2015 Industries de santé (Accord-Cadre National pour le Développement de l’emploi et des Compétences des salariés et des entreprises de la filière des industries de santé).

 

 

 

Réalisation d'enquêtes  « compétences critiques »

En 2008, Lyonbiopôle a mené une grande enquête « compétences critiques » dont les conclusions ont été présentées aux organismes de formation rhônalpins. Ces conclusions ont permis la mise place des formations spécifiques d’accompagnement des adhérents à l’émergence et au montage de projets (Propriété Intellectuelle et accords de consortium). Elle a été actualisée en 2013 et en 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus... Fermer