Accueil   Agenda - News   Toutes les news La démarche collaborative au coeur de l'innovation en santé

La démarche collaborative au coeur de l’innovation en santé

Le 11 octobre dernier Lyonbiopôle organisait à Grenoble la 10ème édition des Journées Collaboratives, son événement phare d’animation scientifique.


Réflexion autour des sujets santé de demain, partage de connaissances, mise en relations de différents acteurs (grandes entreprises, PME, académiques, cliniciens), appels à partenariats… Depuis sa création la journée met à l’honneur une véritable démarche d’innovation ouverte ! Retour sur cette approche qui fait des émules au-delà du secteur de la santé.

 

L’innovation ouverte comme réponse aux enjeux santé de demain

 

Les nouvelles technologies, l’émergence de solutions innovantes et la transformation digitale (lire l’article sur le digital patient) sont au cœur des préoccupations des acteurs et partenaires qui travaillent sur les enjeux de santé du futur. Chaque projet tend désormais à être pluridisciplinaire et l’association de compétences et de moyens émanant de partenaires différents est primordiale pour développer des produits qui révolutionneront demain, la prise en charge des malades.

 

Face à ces problématiques, l’innovation ouverte apporte une solution intéressante en stimulant l’intelligence collective et la mise en commun d’idées, de ressources et de compétences.

 

Les projets collaboratifs qui en découlent illustrent bien cette ouverture à la coopération. Le développement d’un nouveau biomarqueur pour le cancer va par exemple nécessiter des expertises en oncologie clinique, en biologie moléculaire, en imagerie, en bio-informatique… autant de disciplines distinctes. Ceci implique de pouvoir faire appel simultanément à des structures hospitalières, académiques, industrielles, qui partageront leurs connaissances et expertises complémentaires.

 

Si le secteur de la santé en France est venu tardivement aux approches d’« Innovation ouverte » (ou open innovation pour les anglophiles), l’intérêt est pourtant réel et croissant.  BIO Convention, Hacking Health Café, Open Innovation Access Plateform par Sanofi… les initiatives et événements se multiplient. En Auvergne-Rhône-Alpes, Lyonbiopôle fait partie des acteurs principaux de cette émulation collective en santé en prônant et développant cette pratique depuis plus de 10 ans.

 

Comment Lyonbiopôle s’inscrit-il dans une démarche d’innovation ouverte ?

 

Depuis sa création, Lyonbiopôle a pour mission principale d’accompagner l’innovation en santé en permettant les rencontres entre experts, en stimulant les partenariats et en favorisant l’appropriation par ses adhérents des grandes évolutions de la médecine. Cette démarche se traduit aujourd’hui par une animation continue de sa communauté scientifique, clinique et industrielle. Divers temps forts permettent ainsi de rythmer l’année :

 

  • Les Journées Collaboratives, un rendez-vous annuel calibré pour les rencontres et la réflexion sur des sujets à fort impact. La journée est rythmée notamment autour de deux sessions complémentaires : les tables rondes de brainstorming pour travailler et réfléchir aux thématiques médicales, scientifiques et technologiques de demain et le Bluesky Meeting dédié à des appels à partenariats autour de projets technologies et idées de projets innovants. Cet événement permet ainsi l’émergence de nouveaux partenariats entre les experts de la région.

 

 

illustration-tr

 illustration-bsm

 

Quelques chiffres : 10 éditions, 3 446 inscrits, 158 tables rondes proposées, 92 pitchs sur des technologies innovantes et idées de projets pour le Bluesky Meeting (existant depuis 5 ans maintenant). 

  • Les ateliers scientifiques proposés tout au long de l’année aux adhérents.

Ils sont montés par le pôle pour répondre aux attentes de ses membres sur des thématiques bien spécifiques ou pour approfondir des sujets abordés lors des tables rondes des Journées Collaboratives.  Ils peuvent par la suite donner naissance à une ou plusieurs réunions de travail, d’information et d’échange. Encore une fois, la mixité des participants (académiques, cliniciens et industriels de petite et grande taille) est un facteur clé de succès et d’émulation de ces ateliers.

Quelques chiffres : depuis 2008 plus de 20 ateliers organisés et 1 400 participants.

 Stimuler l’innovation requiert de se positionner sur des problématiques avant-gardistes afin de faire émerger des solutions innovantes et compétitives. C’est le cas par exemple de la médecine régénérative qui a fait l’objet d’une table ronde dès 2011 et qui a par la suite été abordée sous différents angles au travers d’ateliers (thérapie cellulaire, ingénierie tissulaire, cicatrisation, impression 3D de tissus, greffes…). Aujourd’hui plusieurs projets collaboratifs ont vu le jour ou sont en cours de montage. Ce travail d’animation a permis également de fédérer la filière régionale et de la rendre plus visible au niveau national en portant des outils comme Accinov, la première plateforme de bioproduction développant le concept du « Do it yourself » pour les entreprises et projets hébergés ou l’association MabDesign qui rassemble les forces industrielles françaises autour de l’anticorps.

 

Pour Lyonbiopôle, cette approche d’innovation ouverte s’inscrit dans une démarche d’accompagnement plus globale de ses membres : une fois les partenariats initiés, le pôle soutient le montage des projets collaboratifs, leur suivi et leur valorisation. Il leur permet alors de se positionner sur le marché mondial et en constante évolution de la santé.

 

L’innovation ouverte : une démarche qui a fait ses preuves…

 

Comme évoqué précédemment, l’innovation ouverte a toujours été au cœur des enjeux identifiés par le pôle. Plus de dix ans d’expérience dans le domaine donnent aujourd’hui le recul nécessaire pour présenter l’efficacité de cette démarche.

 Quelques chiffres ; Plus de 200 projets collaboratifs ont été financés - Un investissement de près de 1 milliard €, dont 380M€ d’aides publiques - Plus de 50% des entreprises membres du pôle ont été ou sont impliquées dans des projets collaboratifs

Cette innovation se manifeste non seulement à travers les méthodes d’animation développées, mais aussi par une réelle ouverture géographique avec des collaborations de plus en plus fréquentes au niveau national : 68 entreprises hors de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont été intégrées dans les consortiums des projets collaboratifs labélisés par Lyonbiopôle.

 

Ces projets collaboratifs sont d’autant plus importants qu’ils ont un impact économique significatif avec la création d’entreprises et d’emplois, mais aussi le développement du tissu économique régional et national. Ils contribuent ainsi au positionnement d’excellence de la France en santé et sur les technologies de pointe. Le décloisonnement technologique qui est un des marqueurs d’évolution de notre temps conduit à proposer des rencontres et des interactions avec un réseau d’acteurs élargi.

 

Ce phénomène d’ouverture gagne du terrain. Des projets collaboratifs européens en santé se développent, preuve que l’innovation ouverte dépasse les frontières…

 Quelques chiffres : Une vingtaine de start-up créées - Plus de 500 emplois créés (sans compter les emplois maintenus/sauvés) - Plus de 120 produits et services mis sur le marché - Plus de 175 brevets déposés - Environ 1500 publications scientifiques et communications en congrès.

 

À découvrir bientôt sur notre blog : différentes méthodes d’animation mises en place par Lyonbiopôle pour stimuler l’intelligence collective et l’innovation.

 

 

blog